La musique est l’une des spécificités de Cuba et, bien sûr, votre magazine Destination CUBA se devait de lui dédier une rubrique. A spécificité exceptionnelle, marraine d’exception… et nous sommes heureux et fiers de vous annoncer que la chanteuse cubaine Yaïda Jardines Ochoa, l’un des grands noms de la musique cubaine.

Née dans une famille d’artistes bien connue de Santiago de Cuba, Yaida a grandi avec la musique. Elle chantait tout le temps et rêvait ainsi d’atteindre les nuages… Ses premiers pas l’ont conduite à étudier le piano et prendre des cours de théâtre… et c’est à la célèbre « Casa de la Trova » que la jeune Yaida débuta sa carrière de soliste.

Quelques années plus tard, Yaida arrive à Paris qui redécouvre la musique latine, et où les soirées cubaines endiablent les endroits branchés de la capitale.
Un premier album « Son al Son » lui permet de se faire connaître et de chanter dans des lieux magiques comme le New-Morning, d’être programmée ensuite au Bataclan puis en régions au festival « Jazz à Marciac » par exemple. Santiago a semé en elle la passion de la musique, une passion qu’elle qualifie d’envol, c’est ce qu’elle ressent lorsqu’elle chante… Elle chante son « caïman vert » bordé de plages et de palmiers qui ondulent à la cadence du « son » et de la poésie. Et elle chante l’amour « à la cubaine » naturellement, mais aussi « à la française ».

Dans son nouveau spectacle « Emotions », Yaida, la tendre cultive son rapport intime à la chanson aux accents de jazz avec la complicité affectueuse d’un quintet qui maitrise toute la singularité de la musique cubaine. De sa voix chaude, transparente et sensuelle, de ses racines afro-latines émerge un style fluide, élégant et sentimental avec lequel elle vogue sur les répertoires cubains, latins et français et ses compositions propres.

Son nouvel album sortira à la fin de l’année .